Assemblée nationale : la loi électorale modifiée adoptée

Hier, 19 Avril 2018, les députés ont débattu de la nouvelle version de la loi électorale proposée par le ministère en charge de l’administration territoriale.
Les débats ont été dans l’ensemble calmes même si houleux quelques fois notamment pendant l’examen des amendements proposés par l’opposition, une dizaine, tous rejetés par suite de vote. Un sort différent en ce qui concerne les amendements soumis par la commission d’examen au fond, qui ont eu l’aval du ministre Mohamed AG Erlaf pour être ensuite adoptés par une écrasante majorité.
La nouvelle mouture acceptée par l’ensemble des députés de la majorité a recueilli 93 votants, par contre une partie de l’opposition le groupe ADP Mali s’est abstenu de voter, une autre partie, les députés du parti SADI ont voté contre tandis l’autre pôle de l’opposition, les députés du groupe VRD ont préféré quitter la salle de délibération avant même le vote, sans doute mécontents du sort qui a été réservé à leurs propositions d’amendements défendus par l’honorable Mody N’Diaye.

Parmi les innovations ou changements apportés dans la nouvelle mouture de la loi électorale, on peut notamment citer la suppression du vote par anticipation des forces de défense et de sécurité, la désignation des assesseurs dans les bureaux de vote et par la majorité et par l’opposition, la détermination du nombre d’électeurs par bureau de vote mais surtout le remplacement de la carte NINA par la carte d’électeur biométrique pour les élections à venir, sauf dans les cas de « force majeure. »
Radio du parlement
89.4 MHZ